Menu

Special session of the General Assembly on the world drug problem to be held in 2016

Avr 8, 2015 by

un_en

Resolution adopted by the General Assembly on 18 December 2014 [ on the report of the Third Committee (A/69/490) ]

69/200.   Special session of the General Assembly on the world drug problem to be held in 2016 The General Assembly

  1. Welcomes Commission on Narcotic Drugs resolution 57/5 of 21 March 2014,1 and notes with satisfaction the support expressed at the high-level review by the Commission of the progress made by Member States in the implementation of the Political Declaration and Plan of Action on International Cooperation towards an Integrated and Balanced Strategy to Counter the World Drug Problem

2 for the decision taken by the General Assembly in its resolution 67/193 of 20 December 2012 to convene a special session on the world drug problem early in 2016, in implementation of the recommendation contained in para graph 40 of the Political Declaration; 2. Urges States that have not done so to consider ratifying or acceding to, and States parties to implement, as a matter of priority, all the provisions of the Single Convention on Narcotic Drugs of 1961 as amended by the 1972 Protocol,

3 the Convention on Psychotropic Substances of 1971 4 and the United Nations Convention against Illicit Traffic in Narcotic Drugs and Psychotropic Substances of 1988; 5 3. Stresses the importance of the special session on the world drug problem in 2016, as noted in Commission resolution 57/5, as a milestone on the way to 2019, which has been set as the target date in the Political Declaration for the review of implementation;

  1. Reaffirms that, at its special session on the world drug problem in 2016, it will address substantive issues on the ba sis of the principle of common and shared responsibility and in full conformity with the purposes and principles of the Charter of the United Nations, international law and the Universal Declaration of Human Rights, 6 and in particular with respect for the sovereignty and territorial integrity of States, the principle of non-intervention in the internal affairs of States, all human rights, fundamental freedoms, the inherent dignity of all individuals and the principles of equal rights and mutual respect among States

_______________

1 See Official Records of the Economic and Social Council, 2014, Supplement No. 8 (E/2014/28), chap. I, sect. C.

2 Ibid., 2009, Supplement No. 8 (E/2009/28), chap. I, sect. C.

3 United Nations, Treaty Series , vol. 976, No. 14152.

4 Ibid., vol. 1019, No. 14956.

5 Ibid., vol. 1582, No. 27627. 6 Resolution 217 A (III).

READ THE FULL DOCUMENT

un_fr

Résolution adoptée par l’Assemblée générale le 18 décembre 2014 [sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/69/490) ]

69/200. Session extraordinaire de l’Assemblée générale sur le problème mondial de la drogue prévue pour 2016 L’Assemblée générale

  1. Se félicite de la résolution 57/5 de la Commission des stupéfiants en date du 21 mars 2014 1 et prend note avec satisfaction du soutien exprimé lors de l’examen de haut niveau de la Commission sur les progrès accomplis par les États Membres dans l’application de la Déclaration politique et du Plan d’action sur la coopération internationale en vue d’une stratégie intégrée et équilibrée de lutte contre le problème mondial de la drogue
  • 2. en faveur de la décision prise par l’Assemblée dans sa résolution 67/193 du 20 décembre 2012 de convoquer une session extraordinaire sur le problème mondial de la drogue au début de 2016, en application de la recommandation formulée au paragraphe 40 de la Déclaration politique ; 2. Prie instamment les États qui ne l’ont pas fait d’envisager de ratifier la Convention unique sur les stupéfiants de 1961 telle que modifiée par le Protocole de 1972 3 , la Convention sur les substances psychotropes de 1971 4 et la Convention des Nations Unies contre le trafic illicite de stupéfiants et de substances psychotropes de 1988 5 , ou d’y adhérer, et les États parties d’en appliquer toutes les dispositions à titre prioritaire ;
  1. Insiste, comme la Commission des stupéfiants l’a fait dans sa résolution 57/5, sur l’importance de la session extraordinaire de 2016 sur le problème mondial de la drogue, qui marque une étape décisive sur la voie menant à 2019, date butoir fixée dans la Déclaration politique pour l’examen de l’application ;
  1. Réaffirme que, à sa session extraordinaire de 2016 sur le problème mondial de la drogue, elle examinera les questions de fond à la lumière du principe de la responsabilité commune et partagée et en totale conformité avec les buts et principes de la Charte des Nations Unies, du droit international et de la Déclaration universelle des droits de l’homme6 et, en particulier, en respectant la souveraineté et l’intégrité territoriale des États, le principe de non-ingérence dans leurs affaires intérieures, tous les droits de l’homme et libertés fondamentales, la dignité inhérente à tous les individus et les principes de l’égalité de droits et du respect mutuel entre les États;

_______________

1 Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2014, Supplément n° 8 (E/2014/28), chap. I, sect. C.

2 Ibid., 2009, Supplément n° 8 (E/2009/28), chap. I, sect. C.

3 Nations Unies, Recueil des Traités , vol. 976, n° 14152.

4 Ibid., vol. 1019, n° 14956.

5 Ibid., vol. 1582, n° 27627.

LIRE LE DOCUMENT COMPLET